Jaunissement de l’orme

 

L'an dernier sur la rue Rachel. Tous les ormes sont morts.

L’an dernier quand j’avais aperçu ces ormes complètement défeuillés j’étais perplexe. Quelle en était la cause? Quand un orme est atteint on pense immédiatement à la graphiose, la maladie hollandaise de l’orme. Mais j’avais l’intuition qu’il s’agisssait peut-être d’autre chose. Je pensais à la maladie « elm yellows ». On croise souvent cette expression dans la littérature mais je n’avais jamais trouvé le temps de me familiariser un peu avec cette infection.


Plus au Sud (USA), tous les ormes indigènes sont susceptibles d’être atteints. Il n’y a aucun traitement…


Le jaunissement de l’orme est causé par un micro-organisme (un phytoplasme) qui provoque la nécrose du phloème. La maladie est présente dans le Sud de l’Ontario.



Photos: John Schneider et  Ken Childs, Bug Guide. Source du texte*



Aux États-Unis le vecteur de ce phytoplasme est réputé être Scaphoideus luteolus, une cicadelle, un insecte suceur de la famille des hémiptères. Toutefois on ne semble pas trouver cet insecte au Québec, ni en Ontario! Mais d’autres insectes vecteurs sont suspectés: Philaenus spumarius et Allygus atomarius,  tous deux présents au Québec.





La maladie peut être fulgurante et rapidement tuer un arbre. Ça semble être le cas sur cette photo (ci-haut) prise il y a quelques semaines: de l’avant-plan à l’arrière, la progression de la maladie d’un arbre à l’autre est bien visible! La mobilité de ces petits insectes est limitée et la maladie se propage aussi par les racines d’arbres voisins qui fusionnent. C’est peut-être un de ces deux cas (ou les deux...) que nous voyons chez ces arbres (probablement un clone de l’orme d’Amérique) plantés les uns à côté des autres en un alignement monospécifique… c’est peut-être une belle idée paysagère mais c’est assurément une mauvaise idée phytosanitaire!


En passant un orme peut avoir à la fois cette jaunisse et la graphiose! 


Vraiment on a pas de chance avec nos ormes! Vous avez idée d’un orme qui résisterait mieux… aux deux maladies!?



Ulmus americana ‘Jefferson’. Planté l’an dernier.


Ce nouveau clone de l’orme d’Amérique aura-t-il une résistance à la jaunisse? J'aimerais bien mais personnellement j’en doute. 




* Leafhoppers of ornamental and fruit trees in Canada. K. G. A. Hamilton. Biosystematics Research Institute Ottawa, Ontario. 1985.


Commentaires